Seul un autiste peut oser prétendre contribuer à rendre la théorie mimétique de René GIRARD scientifique ! 

Et si le triangle de la théorie mimétique était un quadrilatère dont le quatrième sommet (essentiel et oublié) était « Les Puissants »

Pour « tous » (« Girardiens ou non »), le fondement de la théorie est le désir mimétique exploré dans son premier livre paru en 1961. Mais

  1. Comment peut-on avoir conscience (parler…) du désir sans culture (symbolique…) ?
  2. Le mimétisme n’est pas propre à l’homme, le meurtre dans l’espèce l’est.

Je posais l’hypothèse que les phénomènes de rivalités et de violence étaient la base de la théorie mimétique, fondement et chronologiquement antérieur.

Poser cette hypothèse entraine quelques implications, dont :

  1. Le désir d’Etre est premier.
  2. Les rapports de domination entre individus et groupes sont une donnée anthropologique.
  3. Pour maintenir ces rapports, des « experts » (religieux dans les sociétés « primitives », c-à-d. médiateurs entre les Dieux et les Hommes) sont nécessaires.

Ce sont ces experts, liés aux dirigeants, que je nomme les Puissants.

Non seulement, je prétends prendre appui sur le réel, pour bâtir ces hypothèses mais aussi pouvoir observer les implications trouvées.

.

C’est la découverte de mon autisme qui m’a permis de bâtir ces hypothèses. « Un autiste n’est pas (ou peu) tenté par les tentations basées sur un désir suggéré par un autre. » écrivais-je dans

Les domaines d’expertises changent, au rythme des changements des enjeux de rivalité. La visibilité actuelle de certains autistes, comme Greta Thunberg montre que cette indifférence aux désirs suggérés par un autre est devenu le socle des experts d’aujourd’hui et leur assure une influence sur (le désir) des autres. Elle classée dans la liste FORBES des 100 femmes les plus influentes du monde.

J’écris aussi, dans cet article, m’inscrire comme disciple de Jean-Michel OUGHOURLIAN, qui s’est toujours présenté comme le disciple de René GIRARD. Le professeur OUGHOURLIAN a développé à partir de la théorie mimétique de René GIRARD, en affirmant que les neurones miroirs étaient une validation de cette théorie, toute une expérimentation qui a abouti à son livre « Le travail qui guérit ».

Regardez et partagez cette vidéo d’une heure= Valeur inestimable

Après la lecture de ce livre, j’ose affirmer que les hypothèses sont expérimentables.

Les expériences bâties ont été relatées dans deux articles

LA POSTE, après sa cousine France Telecom, sera-t-elle la nouvelle entreprise condamnée pour harcèlement moral institutionnel ? Les révélations sont des actions ! – l’asAssociation d’aides des victimes de souffrance au travail organisationnelle (2avsto.fr)

Leurs résultats (notamment le mémoire professionnel, dont le contexte postal sera enlevé), reliés à la théorie mimétique feront l’objet de prochains articles.

C’est donc bien d’une contribution, permise grâce à mon autisme, en aucun cas une révolution. L’usine de la fondation AMIPI, cadre de son livre « Le travail qui guérit », emploie des travailleurs handicapés mentaux ou ayant des maladies psychiques ; c’est une usine apprenante. Pour généraliser les principes posés par le professeur OUGHOURLIAN (application du triangle mimétique créé par René GIRARD) à tout le monde du travail, le triangle mimétique était insuffisant.

Il existe dans Mensonge romantique et Vérité romanesque un chapitre sur l’ascèse du désir. Les experts y existent bien : Ceux qui pratiquent cette ascèse. Un autre triangle, aussi célèbre, issu de l’analyse transactionnelle existe aussi : Le modèle de Karpmann.

Ce triangle était au départ un quadrilatère avec un autre personnage « L’organisateur ». Karpmann l’a éliminé car il a considéré qu’il n’apportait rien à son modèle.

Pour moi, comme autiste, son triangle représente des jeux psychologiques (tout comme les « ascètes du désir »), qui me sont étrangers. De ce fait, un quatrième personnage est, là encore, nécessaire.

 Toute une théorie (ou philosophie) de l’action est possible, car ces jeux psychologiques ont partie liée avec le harcèlement.

Le désir, sous toutes ses formes, n’est pas étranger aux autistes. Découvrez les poèmes publiés sur un site WordPress, dont par exemple :

Poèmes au basilic et à l’oreiller #38 – Courir écrire et crier (wordpress.com)

Poèmes au basilic et à l’oreiller #27 – Courir écrire et crier (wordpress.com)

Voici la genèse de cette hypothèse, démontrant les paragraphes précédents. Elle n’est donc pas anecdotique :

Lorsque j’ai voulu étudier la théorie mimétique, je me suis heurté à un obstacle. J’ai lu les livres de René GIRARD, mais, avec difficulté, son livre censé en être le fondement Mensonge romantique et Vérité romanesque.

J’ai rencontré des intervenants à des conférences, notamment Pierre-Yves GOMEZ, affirmant que ce livre avait été bouleversant et avait orienté leurs recherches, j’ai pensé cet obstacle insurmontable.

Le thème de la conférence de Pierre-Yves était : « Comment comprendre l’économie à partir des intuitions de René Girard ? L’apport fondamental de René Girard aux sciences sociales a été de nous permettre de considérer le désir non plus comme une catégorie subjective, mais comme une catégorie construite par le jeu intersubjectif des désirs mimétiques. Sa théorie met au jour combien le « sacrifice de la raison » est au cœur de nos comportements apparemment les plus rationnels. »

Il parla de son projet de livre sur ce thème.

Après la conférence, j’ai voulu me confronter à l’obstacle et nous eûmes une brève discussion. Il me confia qu’il « butait » sur les rivalités et la  violence… Là, j’avais beaucoup à dire et il me remercia. Mais son livre n’avança pas et il m’avoua, après la parution de son nouveau livre « L’Esprit malin du capitalisme« , avoir abandonné le projet (non définitivement ?).

Je constatais qu’il avait du mal, lorsque je parlais de rivalités et de violence, à se représenter, dans certains cas, les situations concrètes, de la même façon que moi, dans certains cas, à me représenter les situations concrètes.

Cette conversation a été mon déclic pour me lancer dans la recherche mimétique et m’y positionner. Savoir que l’on comprend une partie d’une théorie, qu’un chercheur/modèle, officiant dans notre domaine a du mal à saisir oblige à se saisir de cette partie.

Je relus donc Mensonge romantique et Vérité romanesque et la critique sur l’idiot me frappa

Fou ou habile tacticien ?

« Le prince MUYSHKINE est à l’autre extrémité de l’échelle dostoîeskienne et ce héros joue dans son univers, mais pour des raisons opposées, un rôle semblable à STRAVOGUINE dans le sien. Le prince n’est pas dépourvu de désirs mais ses rêves passent infiniment au-dessus des autres personnages de l’IDIOT.
Il est l’homme du désir le plus lointain dans l’univers du désir. Au point de vue des êtres qui l’entourent, c’est exactement comme s’il ne désirait pas. Il ne se laisse pas enfermer dans le triangle des autres. L’envie, la jalousie et les rivalités foisonnent autour de lui, mais il n’en subit pas la contagion. Il n’est pas indifférent loin de là, …..Il n’offre jamais aux autres personnages le support de sa vérité et l’on trébuche sans cesse autour de lui. C’est ainsi qu’il est un peu responsable de la mort du Général VOLGUINE car il laisse le malheureux s’enferrer sur ses propos mensongers…..Son renoncement vrai a les mêmes conséquences que le renoncement faux du dandy.

…..Les jeunes gens normaux hésitent devant lui entre deux jugements contradictoires. Ils se demandent si le prince est un imbécile ou un tacticien ».

Autrement dit, ce que René GIRARD nomme la médiation interne ne s’applique pas aux autistes. La citation ci-dessus et notamment « C’est ainsi qu’il est un peu responsable de la mort … car il laisse le malheureux s’enferrer sur ses propos mensongers » révèle un présupposé : Le triangle mimétique est universel et est donc le fondement de la théorie mimétique.

Et pourtant, la conversation avec Pierre-Yves GOMEZ montrait que les phénomènes de rivalités et de violence m’étaient plus familiers qu’à lui.

Je posais l’hypothèse que ces phénomènes de rivalités et de violence étaient la base de la théorie mimétique, fondement et chronologiquement antérieur.

Un commentaire sur “Seul un autiste peut oser prétendre contribuer à rendre la théorie mimétique de René GIRARD scientifique ! 

Répondre à Dieu, la science, La Bible, Le Coran, La Torah – l’Association d’aides des victimes de souffrance au travail organisationnelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s