Voyage dans le cerveau d’un autiste/ chercheur pour voir sa découverte,… comprendre le fonctionnement d’un cerveau autiste : LA POSTE souhaite-t-elle le déclenchement de l’art 40 du CPC ? Elle semble y « mettre le paquet »

 Au nom de l’Association d’aides des victimes de souffrance au travail organisationnelle, j’ai écrit une LR/AR à mon ancienne directrice d’établissement de LA POSTE, le 8 décembre 2021. Je l’informais que, dans le cadre de l’Article 40 du code de procédure pénale obligeant tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit, d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs, je constituais un dossier complet à envoyer au Procureur de la République le 15 janvier 2022 ou après. » Et je donnais la cause de cet avertissement : « la présence d’un article sur la rémunération, inutile si la mention du poste était présente, insistant sur le lien entre cette rémunération et le niveau de classification… l’Association conseilla de ne pas signer. » Et je terminais ainsi : « Après cette information, La Poste a sagement capitulé : Elle a accepté que les agents concernés ne signent pas. »

La lettre affichée au début de cet article, remise contre signature aux agents d’un service, a, selon l’une des expressions, employée actuellement et affectionnée par les neurotypiques, une « vertu pédagogique » (involontaire). La Poste a rédigé cette lettre contre la mienne : Une remise contre signature (décharge) et la présence d’une phrase en gras insistant sur le lien entre cette rémunération et le niveau de classification, aurait été inutile si la mention corps et grade n’était pas présente.

Cette lettre a deux vertus pédagogiques :

  1. Montrer la particularité du fonctionnement d’un autiste. Il ne doit pas raisonner contre un autre, sinon sa santé mentale n’y résistera pas. Aux agents inquiets, j’ai indiqué que souligner en gras était un leurre. La phrase liant deux notions incompatibles (Le contrat de travail relève du droit du travail, le corps et grade n’est valable que pour les fonctionnaires) n’avait aucune valeur juridique et était sans importance. Sans elle ou avec elle, cette lettre reste informative et, de ce fait, est légale (respect du délai de prévenance). La décharge ne vaut pas approbation.
  2. Révéler les intentions de LA POSTE. Tous les deux ans, environ, les services sont « restructurés ». Celui, dont les agents ont reçu cette lettre va l’être bientôt. La capitulation face à la mise en œuvre de l’Article 40 du code de procédure pénale est un obstacle à contourner. C’est l’application de la loi découverte et que j’ai exposé dans https://2avsto.fr/2022/03/28/voyage-dans-le-cerveau-dun-autiste-chercheur-pour-voir-sa-decouverte-changer-votre-regard-sur-lautisme-et-peut-etre-comprendre-le-monde-actuel/: Utilisation de leurre, avec certitude d’une connaissance des comportements de ses collaborateurs et non intégration que l’analyse comportementale (bien utilisée ou détournée)  est certes efficace, sans garantie d’une fiabilité à 100%. Des comportements atypiques restent imprévisibles pour les neuro typiques.

 Si, cédant à la tentation suggérée par LA POSTE, j’avais écrit au procureur en invoquant l’art. 40, j’aurais agi à l’inverse des objectifs de l’Association d’aides des victimes de souffrance au travail organisationnelle.  Ce témoignage sera envoyé selon des critères objectifs, après observation de la restructuration du service et respect ou non de l’engagement pris par la directrice d’Etablissement : Chaque agent devra avoir un poste de travail, conforme à son contrat de travail et les mentions des documents officiels postaux (bulletins de salaire, fiche de la médecine du travail).

Dans LA POSTE, après sa cousine France Telecom, sera-t-elle la nouvelle entreprise condamnée pour harcèlement moral institutionnel ? Les révélations sont des actions ! – l’Association d’aides des victimes de souffrance au travail organisationnelle (2avsto.fr), j’ai montré que tout écart à ce critère justifiait le recours à cet Article 40 du code de procédure pénale.

La Poste ayant dévoilé sa stratégie cachée (absente de son plan stratégique 2030), cela méritait un article d’alerte pour les postiers, les syndicalistes et les cabinets d’expertise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :