Dieu, La Science, La Bible, Le Coran, La Torah : Ce sont dans des moments de ténèbres que scintillent quelques étincelles qu’il faut saisir et faire grandir !

Voici l’histoire de Claire-Aime porteuse de trisomie 21, racontée par Sabrina et Steven J.Gunnell COPRODUCTION KTO/KREA FILMS MAKER 2022

Le cycle « Dieu, La Science, La Bible, Le Coran, La Torah » a été suivi de réactions et de commentaires très riches. Après le dernier article :

Un commentaire en privé sur Jésus montrait la compréhension profonde de ces articles par une personne soignant des victimes originaires d’Afrique, à ma connaissance non chrétienne. En parlant de Jésus, elle écrivait : « Ce sont dans des moments de ténèbres que scintillent quelques étincelles qu’il faut saisir et faire grandir ! ». Il a été repris dans le titre.

Des chrétiens ne comprennent pas le Psaume 50 et sont gênés par ce passage

« Le sacrifice qui plaît à Dieu,
c’est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
un cœur brisé et broyé. »

Les mêmes (?) ont préféré se taire, face à l’article « Dieu, La Science, La Bible, Le Coran, La Torah : Comment tuer Jésus ? »

Parmi les autres, certains ne connaissent pas l’audace du roi David, qui vient de « séduire » /abuser une femme mariée. Elle est enceinte, David n’arrive pas à camoufler sa faute, et par lâcheté, fait tuer son mari. Nathan, un prophète lui fait comprendre l’abomination commise. Après, il ose écrire et demander à Dieu :

« Purifie moi avec l’hysope, et je serai pur ;
lave moi et je serai blanc, plus que la neige. »    

« Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint. »

Est compris, avec la phrase d’avant

« Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste. » Pour eux, j’écris que ma proposition, refusant le sacrifice de victimes ou même d’une seule : « arrêter les prélèvements du denier, tant que justice et réparation de ce silence systémique n’auront pas été mené à leur termes pour les donner à une association de victimes. » vient de la compréhension de ce psaume. Et je rajoute que David est reconnu par la Bible, par la Torah est un prophète selon le Coran. Ce nouvel article clôture, a juste titre, le cycle « Dieu, La Science, La Bible, Le Coran, La Torah »

Ce sont dans de tels moments de ténèbres que scintillent quelques étincelles qu’il faut saisir et faire grandir !

Cette étincelle, c’est l’histoire du documentaire sur la vidéo du début : Abandonnée à sa naissance en 1986, à cause de sa trisomie 21, (« Elle était toute ridée comme une vieille pomme et toute repliée sur elle-même. ») Claire Emérentienne, surnommée Claire-Aime, est adoptée en 1987 … Près de 28 ans plus tard, on lit dans son carnet, 6 mois avant son décès subit : « Ma décision est d’aimer comme Jésus : jusqu’au bout… » Le jour de ses funérailles, l’église est pleine, la foule déborde sur le parvis.

… Que s’est-il passé durant ces 28 ans pour que, quelques mois après sa mort, Mgr Rey demande l’ouverture d’un procès en canonisation ? La réponse est dans ce documentaire passionnant que je vous invite à visionner.

C’est un chanteur, considéré comme un libre penseur, qui a popularisé un poème de l’écrivain Francis Jammes. Les paroles de ce poème sont des étincelles qu’il faut saisir et qui pourraient constituer un hymne pour toutes les victimes. La voici, chantée par Yasmine MODESTINE. Extraits des paroles.

…Par les gosses battus par l’ivrogne qui rentre,
Par l’âne qui reçoit des coups de pied au ventre
Et par l’humiliation de l’innocent châtié,
Par la vierge vendue qu’on a déshabillée,

Par le fils dont la mère a été insultée :
Je vous salue, Marie.

Par les quatre horizons qui crucifient le Monde,
Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe,
Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains,
Par le malade que l’on opère et qui geint
Et par le juste mis au rang des assassins :
Je vous salue, Marie.

Autres moments de ténèbres : L’Hôpital et les soins en général. Depuis des années, les soignants lancent l’alerte. Les soignants des urgences aimeraient pouvoir appliquer ce dessin !

Ils ne le font pas, et pour faire grandir ces étincelles, il faut décrire leurs conditions de travail ! Et exiger massivement un changement de politique.

Le 23/12/22, ma femme pu trouver une docteur pour une toux persistante et grasse, accompagnée de fièvres. Je l’amène aux urgences vers midi. Elle est mise sous oxygène, mais ne peut voir un médecin vers 22 h 45, avoir des soins et tests ensuite et intégrer une chambre vers 2 heures le 24/12.

Le 24/12 (seulement : Vivre avec un autiste, cela peut être agréable, mais ce n’est pas toujours facile) , je contactais mes fils. Mon fils ainé avait invité un copain d’enfance pour un réveillon. Ils se retrouvèrent à Montélimar pour y aller. Ses frères étaient trop loin et/ou prévenus trop tard pour venir. Mais mon fils ainé et son copain d’enfance, Steve, vinrent passer le réveillon avec moi.

Alors Steve, toi le professeur vacataire à l’esc de Clermont-Ferrand, le protestant qui m’accompagna à l’église pour voir une crèche vivante, puis la messe, elle est à toi cette chanson

Alors, Raphaël, qui ne tint pas compte de ce que disait son père pour le dissuader de venir passer le réveillon avec moi, elle est à toi cette chanson.

Alors, Florent et Boris, qui m’avez justement reproché de ne pas vous avoir prévenu de l’hospitalisation de votre maman, elle est à vous cette chanson.

Et vous les infirmières et infirmiers de l’Hôpital St Joseph/St Luc, vous les médecins et vous les soignants, tous si dévoués, elle est à vous cette chanson. Car ce n’est pas rien, ce que vous faites, c’est immense. Et si vous faites grève à compter du 11 janvier ou à une autre date, elle sera toujours à vous cette chanson !

Et toi, S.-D., si sensible, qui m’a fourni le titre de cet article, elle est à toi cette chanson.

La mort de Benoit XVI a remis en avant ce que je montrais dans l’article « Dieu, La Science, La Bible, Le Coran, La Torah : Comment tuer Jésus ? » : « Le disciple bien-aimé est en constante rivalité avec Pierre, mais il s’efface, à chaque fois, devant lui. » Autrement dit, la laïcité bien comprise devrait séparer la fonction de théologien et la fonction de chef de l’Eglise. Benoit XVI, en « démissionnant » en 2013 a montré la difficulté de concilier les deux, et la prise en compte des abus dans l’Eglise en a pâti. Dans l’autre sens, la réforme de la synodalité, voulue par François, nuit à la la prise en compte des victimes des abus dans l’Eglise, lorsque des théologiennes se servent de ces abus pour mettre en rivalité une théologie du péché (Saint-Augustin…) et une théologie du salut, qui serait plus adaptée à la nouvelle gouvernance voulue par François (synodalité).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s